Quinzaine new-yorkaise Récit d'un long voyage à New-York

7Fév/123

C’est naze New-York, vivement qu’on rentre ! (Ironic post)

(Cet article fait parti de nos derniers posts à New-York, des brouillons qui deviennent les articles que nous vous devons ! Deux ans après "Quinzaine New-yorkaise" a encore du stock, et c'est cadeau !)

Voilà, ça y est ! On a nos cartes d’embarquement pour le retour… Enfin, on va rentrer ! Il faut vous dire que New-York, c’est vraiment pas terrible ! Pourquoi ?

Et bien, parce que finalement, ça ressemble à toutes les grandes villes. Et en quoi nous demanderez-vous ? Et bien comme dans toutes les grandes villes, ce sont les éboueurs qui vous réveillent tôt le matin. La différence avec une autre ville ? Ici, ça commence dès 4h du matin, et ça ne s’arrête qu’à 7h. Pendant 3 heures vous regardez donc le plafond en attendant le jour ! Et oui, à New-York City, c’est comme ça !

Parce qu’à NYC, encore une originalité, les fenêtres n’ont pas de volets (ne cherchez pas, ça n’existe pas !), donc quand il fait jour et que vous essayez de dormir, en fait il est déjà l’heure de se réveiller.

Parce qu’à NYC, c’est comme dans les films, sauf que c’est pire que dans les films. Y’a pas 5 minutes dans la journée où une sirène de pompier, ou de police, ou d’ambulance ne retentit pas. Et ça aussi, ça empêche de dormir, que ce soit le jour où la nuit !

Parce qu’en plein mois d’octobre, à NYC, vous vous faites encore dévorer par les moustiques !

Parce qu’à NYC, parfois vous prenez des douches froides… Ça c’est quand vous vous levez tard parce que vous avez enfin réussi à faire abstraction des éboueurs, de la lumière du jour et du moustique qui vous traque. Et oui, à NYC, vous n’avez pas le choix ! Ou vous dormez ou vous avez de l’eau chaude pour la douche !

C'est pas pour rien qu'elle s'appelle la ville qui ne dort jamais : on peut pas dormir à NY City !

Parce qu’à NYC, dans le métro, vous crevez de chaud sur le quai et vous vous caillez dès que vous entrez dans la rame.

Parce qu’à NYC, les rues sont sales et sentent les poubelles, à longueur de temps (enfin pas partout, mais bon…).

Parce qu’à NYC, quand vous commandez dans un « fast-bouffe », faut être aussi rapide que le service. Si vous n’êtes pas fast à NYC, vous êtes out !

Parce qu’à NYC, vous ne pouvez pas avoir un verre d’eau sans que sa moitié ne soit occupée par des glaçons. A croire que les dents sensibles à NYC, ça n'existe pas...

Parce qu’à NYC, si vous voulez un vrai café qui réveille, ben vous pouvez marcher toute la journée pour le trouver. Sinon faut vous contenter du demi-litre de chez Starbuck Café...

Mais la beauté et l’effervescence de NYC nous ont empêchés de penser à tous ces détails une seule seconde !

Et parce que pour notre voyage à NYC nous avons dédicacé cet article à certains d'entre vous : pour tout ceux qui croient nous connaître mais qui en fait ne nous connaissent pas, fallait pas qu’on déroge à la réputation que vous nous avez collé, fallait bien râler un peu !

Ce ne serait pas nous comme vous nous imaginez sinon ! ;o)

Christelle et Alexis

29Sep/094

« C’est en marchant que l’on crée des chemins » F. Kafka

Et bien nous, en ce premier jour de découverte de la ville qui ne dort jamais, nous nous sommes contentés de marcher, comme ça, au hasard des croisements de rue...

Nous nous imaginions une ville immense, pour laquelle il nous faudrait des journées entières de marche afin de la visiter et découvrir des recoins perdus qui ne subsisteraient que dans nos souvenirs. Alors, portés par cette imaginaire, ce matin, nous sommes partis droit devant, le regard à l'affût du moindre détail... Nous avons parfois changé de rue quand l'envie s'en faisait sentir.

Et sans nous en apercevoir, à 13h, nous étions arrivés au bout de l'île... Et là, une grande dame de ferraille verte nous attendait, le bras levé, tendant une flamme dorée vers le ciel... Et là, nous en eûmes le souffle coupé...

Itinéraire de Rando - Downtown Manhattan

Itinéraire de Rando - Downtown Manhattan

O, bien sûr qu'avant nous en avons vu des choses...

DSC_5098
DSC_5112

  • Nous avons levé la tête si haut pour voir le sommet des grattes ciel, que nous aurions pu en faire une cabriole en arrière ;
  • Nous avons été émus au milieu des étonnants cimetières qui se trouvent au cœur de la ville ou à proximité d'un trou qui fut, il y a quelques années, béant.
  • Nous avons vu des immeubles plus beaux les uns que les autres, architecturalement splendides, mais aussi :
    • des petits écureuils dans les parcs,
    • des tables d'échecs qui attendent quelques jours potentiels,
    • des lanternes qui éclairent au gaz, flamme ardente même en plein jour,
    • des drapeaux américains partout,
    • des voitures de police comme au cinéma,
    • et même des équipes de tournage comme au cinéma,
    • et plein de camion Coca-cola !

Nous avons eu le vertige, car finalement cette ville est vertigineuse.

Edité le 290909 et rajout de l'itinéraire de randonnée !

Vu qu'une photo vaut mieux qu'un long discours, voici une petite galerie.

DSC_5017