Quinzaine new-yorkaise Récit d'un long voyage à New-York

5Oct/094

Vous reprendrez bien une p’tite tartine ?

La nourriture aux USA.... C'est aussi une grande aventure quand on est fin gourmet comme nous le sommes ! Autant vous dire qu'elle est une de nos préoccupation majeure, étant donné que Mademoiselle Chris décide de partir aux States en plein régime... Quelle idée !!! Le but étant de ne pas reprendre les kilos durement perdus avant le départ, nous sommes donc très vigilants sur toute l'alimentation.

Dans un prochain article, nous essaierons de vous expliquer comment vous pouvez faire vos courses à New-York (enfin comment vous pouvez essayer), et comment vous pouvez savoir ce qui fait grossir ou pas... Mais nous verrons cela plus tard !

P1010032Pour l'instant, nous voudrions vous parler de "Tartine", un petit restaurant hyper symathique, tout petit mais avec une terrasse. Et oui, ce n'est pas si souvent à New-York car dans certains quartiers, surtout résidentiels, les rues ne sont pas si larges, les trottoirs sont donc proportionnels, il serait malvenu d'y mettre une terrasse de restaurant...

Chez "Tartine", c'est donc un petit restaurant au cœur de Greenwich Village, à un coin de rue, qui a l'air un peu perdu... Il faut quand même faire un détour pour le trouver car vous ne le croiserez pas par hasard en flânant dans les rues hyper fréquentées et commerçantes de Greenwich...

C'est donc là que nous nous avons décidé de nous arrêter pour déjeuner le temps d'un court orage sur la ville.

C'est aussi le moment où nous avons dû nous habituer aux intitulés de plat que nous ne connaissions absolument pas : House Gravlox Plate, Roasted Beet and Watercress Salad, Custard filled tarts... (La veille, nous étions allés dans un BBQ sur l'Upper West Side et  nous avions réussi à commander un poulet sans pain autour...incroyable !)

Mais chez "Tartine", il y a des plats sur la carte avec lesquels nous sommes totalement P1010043familiarisés ! Pour preuve : french onion Soup, quiche of the day, croque monsieur, steak aux poivres, omelette... C'est donc un très bon petit resto "français" pas si cher que certains qui sont classés dans la même catégorie !

Nous avons aimé l'endroit, très cosy, très Village ! Il semble que cela soit une adresse bien connue des habitants du quartier. En tout cas, nous, on vous la recommande et on a adoré !

Chez Tartine, le samedi, dimanche, lundi et mardi on peut bruncher pour 14, 95 $ (pensez à rajouter les taxes et le tip !!!) avec café, thé et jus d'orange inclus (le décaféiné n'est pas inclus... allez comprendre !)

C'est aussi un resto CASH ONLY...

Be careful, beaucoup de petits établissements à New-York n'acceptent pas les CREDIT CARDS... Généralement, c'est écrit sur la porte où dès l'entrée du restaurant.

Les adresses de tous les lieux dont nous vous parlerons dans le blog seront indiquées dans un article entier, dans lequel vous retrouverez donc l'adresse de Tartine !

Si jamais vous passez par Greenwich !

Chris et Alex

Dans une petite rue ...

3Oct/091

West Village et Washington Square Park

L'histoire du quartier en fait son essentielle richesse...

Communément appelé Greenwich Village, les new-yorkais parlent du "Village" pour tout ce qui se passe entre la 6th et 4th avenue; et du "West Village" pour tout ce qui se trouve à l'ouest de 6th avenue et jusqu'à l'Hudson River.

Au début du 20ème siècle, artistes et écrivains investissent le Village, lui donnant cette caractéristique bohème qu'il véhicule encore aujourd'hui.

Mais il est aussi un Village militant par les mouvements lancés par les homosexuels pour l'égalité des droits avec les émeutes de Stonewall en 1969.

Les clubs de jazz de la ville y sont concentrés.

Au milieu du Village, le Washington Square Park est l'héritage emblématique de toutes les luttes militantes, qu'elles soient celles des manifestations contre la guerre, pour la marijuana ou les droits des homosexuels.

DSC_5231Considérée comme le centre du Village, il ouvre sur 5th avenue par un arc de triomphe de type beaux-arts. D'abord construit en bois, pour célébrer le centenaire de l'investiture de George Washington, il connut un tel succés qu'il fallu le reconstruire en pierre. Achevé en 1892, le Stanford White Arch, ne sera inauguré qu'en 1895.

En 1916, Marcel Duchamp grimpa au sommet de l'arche et proclama : "la République libre et indépendante du Washington Square" dédiée "au socialisme, au sexe, à la poésie... à n'importe quoi, pourvu que ce soit un tabou dans le Midwest."

Ce parc jouxte sur plusieurs de ses côtés la New-York University, qui fait de ce quartier un lieu investi par les étudiants New-yorkais.

DSC_5233

Un petit parc bien sympathique à fréquenter pour flâner ou pour l'heure du déjeuner !

Bises

Christelle et Alexis

Une porte ?